Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DE L'EVANGILE DE LUC :


Lc 2:16- Ils vinrent donc en hâte et trouvèrent Marie, Joseph et le nouveau-né couché dans la crèche.
Lc 2:17- Ayant vu, ils firent connaître ce qui leur avait été dit de cet enfant ;
Lc 2:18- et tous ceux qui les entendirent furent étonnés de ce que leur disaient les bergers.
Lc 2:19- Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur.
Lc 2:20- Puis les bergers s'en retournèrent, glorifiant et louant Dieu pour tout ce qu'ils avaient entendu et vu, suivant ce qui leur avait été annoncé.
Lc 2:21- Et lorsque furent accomplis les huit jours pour sa circoncision, il fut appelé du nom de Jésus, nom indiqué par l'ange avant sa conception.


POUR RUMINER LA PAROLE :

1. SITUATION.

Luc est l'auteur d'une oeuvre en deux volumes qui se suivent, et sont écrits pour être lus en suivant : l'Evangile, et les Actes des Apôtres. Luc nous est régulièrement présenté comme disciple et accompagnateur de Paul, bien que nous ne trouvions rien dans son oeuvre des grands thèmes théologiques développés dans les Epîtres de Paul.

Luc a écrit ses 2 Livres entre les années 80 et 90 de notre ère, soit plus de 50 ans après la mort de Jésus, 30 ans après les lettres authentiques de Paul, et quelque 20 ans après l'Evangile de Marc. Ce qui ne veut pas dire que les traditions qu'il reprend ne sont pas aussi anciennes que celles de ceux qui ont écrit avant lui. Cela indique toutefois qu'il s'adresse à des communautés chrétiennes déjà différentes, pour leur annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus.

Son Evangile se déroule en huit étapes :
- un Prologue (Luc, 1, 1 - 4) au destinataire de cet Evangile, un certain Théophile, dont nous ne savons rien par ailleurs, Prologue auquel fait écho le Prologue des Actes des Apôtres (Actes, 1, 1 - 5).
- un résumé de toute la Bonne Nouvelle de Jésus, en qui toutes les promesses de Dieu sont accomplies, autour du thème de son Enfance (Luc, 1, 5 - 2, 52).
- la préparation de son ministère public (Luc, 3, 1 - 4, 13).
- le ministère de Jésus en Galilée (Luc, 4, 14 - 9, 50).
- le voyage de Jésus vers Jérusalem (Luc, 9, 51 - 19, 27).
- le rejet de Jésus par Jérusalem (Luc, 19, 28 - 21, 38).
- le dernier repas de Jésus et sa mise au rang des pécheurs dans sa condamnation et son éxécution (Luc, 22, 1 - 23, 56a).
- la victoire décisive de Jésus, sa promesse de l'Esprit et son ascension (Luc, 23, 56b - 24, 53).



L'Evangile de l'Enfance de Jésus selon Luc, se déroule, sur 2 chapitres, dans la succession d'un certain nombre d'épisodes : annonciation à Zacharie, annonce à Marie, visitation de Marie à Elizabeth, naissance et circoncision de Jean Baptiste, naissance de Jésus, présentation de Jésus au Temple, Jésus perdu et retrouvé dans le Temple à l'âge de 12 ans.

Lu selon la savante "mathématique" de Luc, qui s'inspire du livre de Daniel et de sa prophétie de 70 semaines d'années (Daniel, 9, 21 - 27), dans laquelle intervient "Gabriel" que nous retrouvons dans les 2 annonciations, à Zacharie et à Marie, cet Evangile de l'Enfance nous offre un cheminement qui va durer 490 jours, soit 70 semaines, depuis la scène initale de l'apparition de Gabriel à Zacharie au Temple, jusqu'à la présentation de l'enfant Jésus dans le même Temple (40 jours après sa naissance, qui, elle, a lieu 9 mois après sa conception, laquelle a eu lieu 6 mois après l'annonciation à Zacharie, comme le précise Luc, soit un total de 15 mois de 30 jours + 40 jours), qui représente le sommet de tout cet Evangile de l'Enfance, dans la mesure où Jésus y est proclamé, par le vieillard Syméon, comme l'achèvement de toute l'histoire d'Israël et la Lumière qui éclaire toutes les nations. Scène de la présentation au Temple qui rebondira dans la scène finale, dans laquelle Jésus, après avoir été perdu 3 jours (anticipation de son séjour dans la mort) sera retrouvé, toujours dans le Temple, pour l'entendre proclamer qu'il y est "chez son Père" (anticipation de sa résurrection et de son retour à Dieu).

A noter également que, tout au long de cet Evangile de l'Enfance, les paroles, discours et cantiques tiennent une place prépondérante, car ils nous révèlent, à leur façon, tout le mystère de Jésus Christ.


2. MESSAGE.

Fin de l'épisode 5 de l'Evangile de l'Enfance du Christ selon Luc, consacré à la Naissance de Jésus. Suite au bref récit de l'événement lui-même, la scène s'est centrée sur le message joyeux interprétatif qu'en donnent, à des bergers dans la campagne, les Anges de la nuit de Noël à Bethléem : cet enfant, couché dans une mangeoire à Bethléem, est le Sauveur du monde, le Christ (Messie), le descendant de David attendu, il est "associé" à Dieu lui-même puisqu'il porte le titre de "Seigneur", et son apparition, commentée avec tant de magnificence et de lumière, est l'événement suprême dans lequel Dieu révèle sa gloire et donne sa paix, la paix messianique qu'il a promise par les prophètes, à tous les hommes, auxquels il manifeste ainsi son amour.

Les bergers, qui, en cette occasion, deviennent, à leur tour, ceux qui reçoivent un message divin concernant Jésus, vont immédiatement le transmettre aux parents de Jésus en se rendant à Bethléem vérifier le signe qui leur a été donné, c'est-à-dire Jésus lui-même couché dans sa crèche.

Ensuite, à leur retour, ils répandent autour d'eux la Bonne Nouvelle qu'ils ont eu la grâce de recevoir. Ainsi ces exclus de la société deviennent-ils les premiers disciples et envoyés du Seigneur, et eux seuls jouent ce rôle unique dans cet Evangile de l'Enfance.

Ce nouveau message de Dieu, qui lui arrive par ces émissaires, fait réfléchir Marie, avec surprise et étonnement, sur l'étrangeté de ce qui lui arrive de la part de Dieu, sur la dimension d'inattendu, d'appel à l'ouverture et au dépassement, de la naissance de son enfant, dont elle aura à découvrir progressivement le destin, destin qui lui échappe dans la mesure où il est totalement entre les mains de Dieu.

La circoncision de l'Enfant est l'occasion de lui donner officiellement le Nom qui lui avait été attribué par l'Ange Gabriel, lors de l'Annonciation de sa naissance à Marie.


3. DECOUVERTES.

Notons la grande différence d'approche de la circoncision de l'enfant dans les cas de Jean Baptiste et de Jésus : pour Jean Baptiste, l'Evangile nous décrit longuement (1, 52 - 79) une véritable fête Juive, dans laquelle Zacharie, libéré de son incapacité de parler, se met, sous l'inspiration de l'Esprit Saint, à célébrer le plan de salut de Dieu que Jésus va réaliser.

En ce qui concerne Jésus, il est simplement fait mention de sa circoncision, tout à la fin d'une grande scène de manifestation de la gloire de Dieu, au moment de sa naissance même.

L'apparition de Jésus en notre monde est donc l'événement majeur du plan de Dieu, si important que 20 versets (2, 1 - 20) lui sont consacrés, contre un seul pour sa circoncision : Jésus appartient, certes, à un peuple, dans lequel il est vraiment enraciné, mais pour lui faire franchir un seuil décisif de nouveauté, où les traditions de la Loi Juive seront infiniment dépassées, tout en étant accomplies "autrement".


4. PROLONGEMENT.

Marie, dès le début, s'étonne sur Jésus. De même, plus tard, Jean Baptiste, Paul et nous tous. Seuls les pauvres de coeur sont capables d'un tel étonnement, ouvert et disponible à l'action de Dieu qui surprend toujours ceux qui attendent tout de lui :

Lc 7:22- Puis il répondit aux envoyés : " Allez rapporter à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles voient, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés et les sourds entendent, les morts ressuscitent, la Bonne Nouvelle est annoncée aux pauvres ;
Lc 7:23- et heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi ! "


1Co 15:8- Et, en tout dernier lieu, il m'est apparu à moi aussi, comme à l'avorton.
1Co 15:9- Car je suis le moindre des apôtres ; je ne mérite pas d'être appelé apôtre, parce que j'ai persécuté l'Église de Dieu.
1Co 15:10- C'est par la grâce de Dieu que je suis ce que je suis, et sa grâce à mon égard n'a pas été stérile. Loin de là, j'ai travaillé plus qu'eux tous : oh ! non pas moi, mais la grâce de Dieu qui est avec moi.


1Co 1:26- Aussi bien, frères, considérez votre appel : il n'y a pas beaucoup de sages selon la chair, pas beaucoup de puissants, pas beaucoup de gens bien nés.
1Co 1:27- Mais ce qu'il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre les sages ; ce qu'il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre ce qui est fort ;
1Co 1:28- ce qui dans le monde est sans naissance et ce que l'on méprise, voilà ce que Dieu a choisi ; ce qui n'est pas, pour réduire à rien ce qui est,
1Co 1:29- afin qu'aucune chair n'aille se glorifier devant Dieu.
1Co 1:30- Car c'est par Lui que vous êtes dans le Christ Jésus qui est devenu pour nous sagesse venant de Dieu, justice, sanctification et rédemption,
1Co 1:31- afin que, comme il est écrit, celui qui se glorifie, qu'il se glorifie dans le Seigneur.


Ac 4:13- Considérant l'assurance de Pierre et de Jean et se rendant compte que c'étaient des gens sans instruction ni culture, les sanhédrites étaient dans l'étonnement. Ils reconnaissaient bien en eux ceux qui étaient avec Jésus ;
Ac 4:14- en même temps ils voyaient, debout auprès d'eux, l'homme qui avait été guéri ; aussi n'avaient-ils rien à répliquer.



SEIGNEUR JESUS,
TU N'AURAS JAMAIS FINI DE NOUS SURPRENDRE ET DE NOUS ETONNER,
COMME TU AS FAIT SURSAUTER ET S'INTERROGER CEUX QUI T'ONT
RENCONTRé DANS TON PARCOURS HUMAIN, ET, A NOTRE TOUR,
IL NOUS FAUT CONSTATER QUE "JAMAIS HOMME N'A PARLE COMME TOI",
NI TRANSMIS PAREILLE QUALITE DE VIE, DE LUMIERE, DE PAIX,
D'ACCUEIL, DE GUERISON, DE PRISE EN CHARGE ET DE PARDON :
FAIS DE MOI UN PERPETUEL "RAVI", DONNE-MOI DE ME LAISSER TOUJOURS
PLUS ILLUMINER DE TA GLOIRE ET DE TA VERITE,
CHAQUE FOIS QUE JE REPRENDS CONTACT AVEC TOI, A TRAVERS
LA RELECTURE DE TES GESTES ET PAROLES DANS LES EVANGILES,
OU LA PRESENTATION DE LA PROFONDEUR DE TON MYSTERE,
DANS LES AUTRES TEXTES DU NOUVEAU TESTAMENT,
ET TRANSFORME CHAQUE FOIS CE RAVISSEMENT EN TEMOIGNAGE
QUI RAYONNE TA PRESENCE ET DEVIENT POUR D'AUTRES
UN APPEL A TE RENCONTRER. AMEN.


Tag(s) : #TEXTE LITURGIQUE DU JOUR et son Commentaire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :