Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog


L'Oraison, élément  indispensable  de la Vie intérieure, donc de l'Apostolat

- Dom Chautard -

 

Un désir vague de vie intérieure conçu après la lecture rapide d'un volume ne donnerait aucun résultat.

Il faut que ce désir se fixe dans une résolution précise, chaude et pratique.

Nombre de personnes d'œuvres nous ont demandé de leur faciliter le moyen de réaliser leur projet de vie intérieure par l'énoncé de quelques résolutions générales.

Nous y répondons volontiers, persuadé d'un côté que l'homme d’œuvres, prêtre ou laïque, n'aura vraiment profité de la lecture de ce qui précède (son livre "L'âme de tout apostolat) que s'il est bien déterminé à consacrer chaque matin un instant à l'oraison mentale ; et d'un autre côté que le prêtre, s'il veut progresser dans la vie intérieure, ne peut négliger d'utiliser le Vie liturgique et de s'exercer à la Garde du coeur.

Nous croyons plus pratique d'adopter pour ces trois points la forme de résolution personnelle.

Nous n'avons pas la prétention d'apporter une nouvelle  méthode  d'oraison  mais nous  essayons d'extraire la moelle des meilleures méthodes.

 

RÉSOLUTION D'ORAISON

Je veux être fidèle à l'oraison du matin.



Volo

J'entre plus avant dans l'école du Vouloir.

C'est le langage de la Charité effective. Les affections ont fait naître en moi le désir de me corriger. J'ai vu les obstacles. Maintenant, à ma volonté de dire : Je veux les lever. Ô Jésus, mon ardeur à vous répéter ce Je veux découle de ma ferveur à répéter : Je crois, j’aime, je regrette, je déteste.

Si parfois ce Volo ne jaillit pas avec l’énergie que je souhaiterais, ô bien-aimé Sauveur, je déplorerai cette faiblesse de ma volonté, et loin de me décourager, je ne me lasserai pas de vous répéter combien je désire participer à votre générosité au service de votre Père.

A ma résolution générale de travailler à me sauver et à aimer Dieu, je joins celle d’appliquer mon oraison aux difficultés, tentations, dangers de la journée. Mais j'ai surtout à cœur de forger à nouveau, avec un amour plus vif, la résolution[10], objet de mon examen particulier (défaut à combattre ou vertu à pratiquer). Je la fortifie par des motifs puisés dans le Cœur du Maître. En vrai stratège, je précise les moyens capables d'en assurer l'exécution, prévois les occasions et me prépare à la lutte.

Si j'entrevois une occasion spéciale de dissipation, d'immortification, d'humiliation, de tentation, une décision grave, etc., je me dispose pour ce moment à vigilance, énergie, et surtout union à Jésus et recours à Marie.

Si je tombe encore malgré ces précautions, quel abîme entre ces chutes de surprise et les autres ! Arrière le découragement, puisque je sais que Dieu est glorifié par mes perpétuels recommencements pour devenir plus résolu, plus défiant de moi-même, plus suppliant envers Lui. — Le succès n'est qu'à ce prix.


_______________________________

[10] Mieux vaut la même résolution des mois entiers, ou d'une retraite à l'autre. L'examen particulier, en forme de court entretien avec Notre-Seigneur, complète l'oraison, et en constatant progrès ou reçu, facilite extraordinairement la marche en avant.

 

Tag(s) : #Année sacerdotale
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :