Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DU LIVRE DE ZACHARIE :



Za 8:20- Ainsi parle Yahvé Sabaot. Il viendra encore des peuples, et des habitants de grandes villes.
Za 8:21- Et les habitants d'une ville iront vers l'autre en disant : Allons donc implorer la face de Yahvé et chercher Yahvé Sabaot; pour ma part, j'y vais.
Za 8:22- Et de nombreux peuples et des nations puissantes viendront chercher Yahvé Sabaot à Jérusalem et implorer la face de Yahvé.
Za 8:23- Ainsi parle Yahvé Sabaot. En ces jours-là, dix hommes de toutes les langues des nations saisiront un Juif par le pan de son vêtement en disant : Nous voulons aller avec vous, car nous avons appris que Dieu est avec vous.


POUR RUMINER LA PAROLE :

1. SITUATION.

Les différences entre les 8 premiers chapitres du Livre de Zacharie et les 6 derniers (9 - 14) sont si manifestes que l'on s'accorde aujourd'hui à considérer le Livre du Prophète Zacharie comme la réunion de l'oeuvre de 2 prophètes différents, le second ayant reçu le nom de "Deutéro (Second) Zacharie". Notre passage appartient ainsi à l'oeuvre du 1er Prophète Zacharie.

Un prêtre du nom de Zacharie se trouve nommé dans le Livre de Néhémie (12, 16). On a pensé que notre prophète fut proche des responsables religieux d'après le retour de l'exil, et qu'il a enseigné entre 520 et les premières années du 5ème siècle.

Zacharie est donc tout-à-fait contemporain d'Aggée. II réagit à fa même situation historique et d'une manière très semblable à celle d'Aggée : Jérusalem est le lieu de la Demeure de Dieu au milieu de son peuple, il faut reconstruire le Temple, et Josué, le grand prêtre, ainsi que Zorobbabel, le gouverneur local nommé par le pouvoir Perse, méritent soutien et encouragement dans l'accomplissement de leurs responsabilités. Cependant, Zacharie insiste davantage sur le rôle que Josué doit jouer, du fait, peut-être, d'une certaine inefficacité constatée chez Zorobbabel.

De toute façon, pour Zacharie, qui réfléchit au niveau des principes et de ce qu'il faut faire, Dieu demeure le principal acteur du rétablissement de Jérusalem, au delà des initiatives du peuple et de ses chefs.

Après une introduction et une première partie consacrée aux 8 visions nocturnes de Zacharie et leurs oracles (1, 7 - 6, 15), nous pouvons lire d'autres oracles variés (7, 1 - 8, 23) faisant fe point sur le passé (7, 1 - 14), et envisageant des promesses pour l'avenir (8, 1 - 13).

C'est dans cette dernière division que nous relisons notre page.

2. MESSAGE.

Dans la Jérusalem reconstruite pour laquelle Zacharie annonce une prospérité et un rayonnement quasi "messianiques", vont affluer toutes les nations, en s'encourageant les unes les autres dans cette démarche.

Jérusalem sera ainsi un centre de culte et un lieu de pélerinage universels au Dieu unique de tout l'univers. Les pélerins du monde entier y viendront si nombreux qu'il rempliront la ville selon une densité de10 étarngers pour un Juif sédentaire.

Et ces nombreux étrangers pélerins s'accrocheront à ces Juifs de souche dans le but d'avoir part à l'Alliance conclue entre Yahvé et Israël, dans la conviction affirmée que Dieu, selon justement les termes de l'Alliance, "est avec" Israël, son peuple.



3. DECOUVERTES.

Cette description d'un pélerinage universel fait écho à 7, 2, ainsi qu'à 2, 11 et 14, 16.

Ce qui nous montre qu'il est légitime et bon de lire ces 8 premiers chapitres de Zacharie à la lumière de l'eschatologie développée dans la 2ème partie de ce Livre dit de Zacharie, aux chapitres 9 - 14.

A noter que 10 hommes est le nombre requis pour former une synagogue Juive.

D'autre part, les Juifs de la "disapora" (dispersés et établis dans tout le Bassin Méditerranéen) ont, semble-t-il, un rôle à jouer dans la transmission de cette Bonne Nouvelle de la présence de Yahvé à Jérusalem : du même coup les membres des nations païennes pourraient les accompagner quand ils se rendent eux-mêmes régulièrement à Jérusalem.



4. PROLONGEMENT.

Dans sa rencontre avec une femme de Samarie, que nous rapporte l'Evangile de Jean (Jean, 4, 22) Jésus déclare que le "salut vient des Juifs".

Mais ce salut ne s'accomplira que dans et par la mission de Jésus menée à son terme, c'est-à-dire lorsqu'il se remettra au Père en ses dernières paroles de mourant sur sa croix : "tout est achevé" (Jean, 19, 30).

Si bien que les textes du Nouveau Testament peuvent nous annoncer de multiples façons qu'avec Jésus les "temps sont accomplis": voir par exemple, entre autres passages, Hébreux, 1, 1 - 4; Galates, 4, 4 - 7).


Seigneur Jésus,
tu nous demandes d'être les témoins de l'achèvement de tout le dessein de salut de Dieu,
réalisé, une fois pourr toutes, en, et par, ta mission, ta mort et ta résurrection,
en vivant selon l'exigence de la création nouvelle que nous sommes devenus
lorsque tu nous as ainsi partagé ta dignité de "Fils" et de cohéritiers du Royaume de Dieu, ton Père :
aide-moi à traduire ce don transformant reçu de toi en tous mes comportements et en toutes mes paroles de chaque jour. AMEN.
Tag(s) : #TEXTE LITURGIQUE DU JOUR et son Commentaire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :