Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

DE L'EVANGILE DE LUC :


Lc 1:67- Et Zacharie, son père, fut rempli d'Esprit Saint et se mit à prophétiser :
Lc 1:68- " Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'il a visité et délivré son peuple,
Lc 1:69- et nous a suscité une puissance de salut dans la maison de David, son serviteur,
Lc 1:70- selon qu'il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens
Lc 1:71- pour nous sauver de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.
Lc 1:72- Ainsi fait-il miséricorde à nos pères, ainsi se souvient-il de son alliance sainte,
Lc 1:73- du serment qu'il a juré à Abraham, notre père, de nous accorder
Lc 1:74- que, sans crainte, délivrés de la main de nos ennemis, nous le servions
Lc 1:75- en sainteté et justice devant lui, tout au long de nos jours.
Lc 1:76- Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut ; car tu marcheras devant le Seigneur, pour lui préparer les voies,
Lc 1:77- pour donner à son peuple la connaissance du salut par la rémission de ses péchés ;
Lc 1:78- grâce aux sentiments de miséricorde de notre Dieu, dans lesquels nous a visités l'Astre d'en haut,
Lc 1:79- pour illuminer ceux qui demeurent dans les ténèbres et l'ombre de la mort, afin de guider nos pas dans le chemin de la paix. "


POUR RUMINER LA PAROLE :

1. SITUATION.

Luc est l'auteur d'une oeuvre en deux volumes qui se suivent, et sont écrits pour être lus en suivant : l'Evangile, et les Actes des Apôtres. Luc nous est régulièrement présenté comme disciple et accompagnateur de Paul, bien que nous ne trouvions rien dans son oeuvre des grands thèmes théologiques développés dans les Epîtres de Paul.

Luc a écrit ses 2 Livres entre les années 80 et 90 de notre ère, soit plus de 50 ans après la mort de Jésus, 30 ans après les lettres authentiques de Paul, et quelque 20 ans après l'Evangile de Marc. Ce qui ne veut pas dire que les traditions qu'il reprend ne sont pas aussi anciennes que celles de ceux qui ont écrit avant lui. Cela indique toutefois qu'il s'adresse à des communautés chrétiennes déjà différentes, pour leur annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus.

Son Evangile se déroule en huit étapes :

- un Prologue (Luc, 1, 1 - 4) au destinataire de cet Evangile, un certain Théophile, dont nous ne savons rien par ailleurs, Prologue auquel fait écho le Prologue des Actes des Apôtres (Actes, 1, 1 - 5).
- un résumé de toute la Bonne Nouvelle de Jésus, en qui toutes les promesses de Dieu sont accomplies, autour du thème de son Enfance (Luc, 1, 5 - 2, 52).
- la préparation de son ministère public (Luc, 3, 1 - 4, 13).
- le ministère de Jésus en Galilée (Luc, 4, 14 - 9, 50).
- le voyage de Jésus vers Jérusalem (Luc, 9, 51 - 19, 27).
- le rejet de Jésus par Jérusalem (Luc, 19, 28 - 21, 38).
- le dernier repas de Jésus et sa mise au rang des pécheurs dans sa condamnation et son éxécution (Luc, 22, 1 - 23, 56a).
- la victoire décisive de Jésus, sa promesse de l'Esprit et son ascension (Luc, 23, 56b - 24, 53).



L'Evangile de l'Enfance de Jésus selon Luc, se déroule, sur 2 chapitres, dans la succession d'un certain nombre d'épisodes : annonciation à Zacharie, annonce à Marie, visitation de Marie à Elizabeth, naissance et circoncision de Jean Baptiste, naissance de Jésus, présentation de Jésus au Temple, Jésus perdu et retrouvé dans le Temple à l'âge de 12 ans.

Lu selon la savante "mathématique" de Luc, qui s'inspire du livre de Daniel et de sa prophétie de 70 semaines d'années (Daniel, 9, 21 - 27), dans laquelle intervient "Gabriel" que nous retrouvons dans les 2 annonciations, à Zacharie et à Marie, cet Evangile de l'Enfance nous offre un cheminement qui va durer 490 jours, soit 70 semaines, depuis la scène initale de l'apparition de Gabriel à Zacharie au Temple, jusqu'à la présentation de l'enfant Jésus dans le même Temple (40 jours après sa naissance, qui, elle, a lieu 9 mois après sa conception, laquelle a eu lieu 6 mois après l'annonciation à Zacharie, comme le précise Luc, soit un total de 15 mois de 30 jours + 40 jours), qui représente le sommet de tout cet Evangile de l'Enfance, dans la mesure où Jésus y est proclamé, par le vieillard Syméon, comme l'achèvement de toute l'histoire d'Israël et la Lumière qui éclaire toutes les nations. Scène de la présentation au Temple qui rebondira dans la scène finale, dans laquelle Jésus, après avoir été perdu 3 jours (anticipation de son séjour dans la mort) sera retrouvé, toujours dans le Temple, pour l'entendre proclamer qu'il y est "chez son Père" (anticipation de sa résurrection et de son retour à Dieu).

A noter également que, tout au long de cet Evangile de l'Enfance, les paroles, discours et cantiques tiennent une place prépondérante, car ils nous révèlent, à leur façon, tout le mystère de Jésus Christ.


2. MESSAGE.

Avec le cantique de Zacharie se clôt le 4ème épisode de cet Evangile de l'Enfance, qui traite de la naissance de Jean Baptiste. Ainsi se termine également le cycle de Jean Baptiste dans cet Evangile, puisque tout le chapitre 2, qui va suivre, sera consacré à l'enfance de Jésus.

Le signe-épreuve imposé par l'Ange Gabriel lors de l'annonciation à Zacharie (Luc, 1, 19 - 20), pour son manque de foi, se trouve vérifié : dès que Zacharie a confirmé que l'enfant, que son épouse Elizabeth vient de mettre au monde, devait s'appeler Jean, il a retrouvé aussitôt la parole, et il manifeste sa foi en l'action divine qui s'accomplit, par ce cantique d'action de grâces, qu'il prononce sous l'inspiration de l'Esprit Saint.

C'est vraiment tout le plan du salut de Dieu qui va culminer avec l'apparition de Jésus le Christ qui est célébré dans ce cantique : la libération définitive du peuple, l'arrivée du Messie, force de salut dans la maison de David, l'achèvement de toutes les paroles des prophètes dans le don du salut selon l'Alliance conclue entre Dieu et Abraham.

S'il est explicitement question de Jean Baptiste aux versets 76 et 77, c'est pour nous rappeler sa mission de préparation d'un chemin pour le Seigneur qui va le suivre, en annonçant au peuple le salut et le pardon qui vont lui être accordés.

Ainsi la tendresse de Dieu pourra-t-elle se manifester par l'apparition du Christ Seigneur, désigné comme l'astre ou l'aurore qui se lève, pour venir nous visiter et nous guider sur un chemin de paix, par sa lumère qui permet de traverser toutes les ténèbres.


3. DECOUVERTES.

On pense que ce cantique, qui débute par une louange de Dieu pour ce qu'il accomplit en Jésus pour Israël (1, 68 - 75), puis annonce la mission à venir de Jean Baptiste (1, 76 - 77), avant de rappeler le rôle de Jésus (1, 78 - 79), n'a pas été composé d'une seule pièce. La meilleure hypothèse, semble-t-il, nous explique que Luc aurait rassemblé, en les mettant bout à bout, deux cantiques venant de communautés Judéo-chrétiennes (1, 68 - 75 et 1, 76 - 79).

Le cantique tout entier est finalement centré sur la venue du Messie - Sauveur. Le rôle de Jean Baptiste y est proclamé, mais pour être immédiatement dépassé, et situé à sa place dans le déroulement des événements du salut, depuiis la promesse de Dieu à Abraham jusqu'à l'apparition de Jésus.

Avec Jean Baptiste, l'événement final de la venue de Jésus le Christ est commencé. Là où Jean Baptiste ouvre la route et annonce le pardon, Jésus va apporter la lumière, la vie et la paix.


4. PROLONGEMENT.

La plupart des cantiques du Nouveau Testament sont des cantiques d'action de grâces pour tout le plan du salut de Dieu accompli en Jésus, comme en témoignent parmi d'autres :


Ep 1:3- Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ, qui nous a bénis par toutes sortes de bénédictions spirituelles, aux cieux, dans le Christ.
Ep 1:4- C'est ainsi qu'Il nous a élus en lui, dès avant la fondation du monde, pour être saints et immaculés en sa présence, dans l'amour,
Ep 1:5- déterminant d'avance que nous serions pour Lui des fils adoptifs par Jésus Christ. Tel fut le bon plaisir de sa volonté,
Ep 1:6- à la louange de gloire de sa grâce, dont Il nous a gratifiés dans le Bien-aimé.
Ep 1:7- En lui nous trouvons la rédemption, par son sang, la rémission des fautes, selon la richesse de sa grâce,
Ep 1:8- qu'Il nous a prodiguée, en toute sagesse et intelligence :
Ep 1:9- Il nous a fait connaître le mystère de sa volonté, ce dessein bienveillant qu'Il avait formé en lui par avance,
Ep 1:10- pour le réaliser quand les temps seraient accomplis : ramener toutes choses sous un seul Chef, le Christ, les êtres célestes comme les terrestres.


1P 1:3- Béni soit le Dieu et Père de notre Seigneur Jésus Christ : dans sa grande miséricorde, il nous a engendrés de nouveau par la Résurrection de Jésus Christ d'entre les morts, pour une vivante espérance,
1P 1:4- pour un héritage exempt de corruption, de souillure, de flétrissure, et qui vous est réservé dans les cieux, à vous
1P 1:5- que, par la foi, la puissance de Dieu garde pour le salut prêt à se manifester au dernier moment.



SEIGNEUR JESUS,
BENI SOIS TU DE NOUS AVOIR ETE ENVOYE COMME SAUVEUR,
ET PRESENCE DE "DIEU-AVEC-NOUS",
BENI SOIS TU POUR TES PAROLES QUI SONT ESPRIT ET VIE,
BENI SOIS TU POUR TES GESTES DE MISERICORDE,
DE PARDON, DE GUERISON, DE REDEMPTION,
QUI NOUS ONT MANIFESTE VISIBLEMENT
A QUEL POINT DIEU NOUS AIME,
BENI SOIS TU POUR TON ESPRIT SAINT QUI NOUS CONDUIT
A LA VERITE TOUTE ENTIERE DE TON MYSTERE,
ET NOUS REND CAPABLES DE NOUS REMETTRE A TOI,
ET DE TE SUIVRE AVEC FOI :
DONNE-MOI DE ME TOURNER PLUS RESOLUMENT VERS TOI,
DANS UNE CONVERSION SANS CESSE RENOUVELEE,
METS EN MOI UN COEUR DE PAUVRE QUI M'OUVRE A
LA REVELATION DU PERE, COMME VERITE, LUMIERE ET AMOUR,
AINSI QU'A L'ACCUEIL GRATUIT
DE MES FRERES ET SOEURS. AMEN.
Tag(s) : #TEXTE LITURGIQUE DU JOUR et son Commentaire

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :