Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DU LIVRE DE JEREMIE :


Jr 14:17- Tu leur diras cette parole Que mes yeux versent des larmes, jour et nuit sans tarir, car d'une grande blessure est blessée la vierge fille de mon peuple, d'une plaie très grave.
Jr 14:18- Si je sors dans la campagne, voici des victimes de l'épée; si je rentre dans la ville, voici des torturés par la faim; tant le prophète que le prêtre sillonnent le pays : ils ne comprennent plus!
Jr 14:19- As-tu pour de bon rejeté Juda? Ou es-tu dégoûté de Sion? Pourquoi nous avoir frappés sans aucune guérison? Nous attendions la paix : rien de bon! Le temps de la guérison : voici l'épouvante!
Jr 14:20- Nous connaissons, Yahvé, notre impiété, la faute de nos pères oui, nous avons péché contre toi.
Jr 14:21- Pour l'honneur de ton Nom, cesse de rejeter. Ne déshonore point le trône de ta gloire. Souviens-toi, ne romps pas ton alliance avec nous.
Jr 14:22- Parmi les Vanités des païens, en est-il qui fassent pleuvoir? Est-ce le ciel qui donne l'ondée? N'est-ce pas toi, Yahvé, notre Dieu? En toi nous espérons, car c'est toi qui fais tout cela.


POUR RUMINER LA PAROLE :

1. SITUATION.

Jérémie a vécu à l'une des périodes les plus troublées du Proche Orient. Il fut témoin de la chute d'un grand empire et de l'apparition d'un autre. Au milieu de cette tourmente, le royaume de Juda, aux mains de rois incapables, court à sa ruine pour n'avoir pas tenu compte de ces forces extérieures insurmontables de l'histoire, et y avoir résisté.

Le ministère de Jérémie a duré 40 ans environ, de 627 à 587, et s'adressait à Juda, ainsi qu'aux nations environnantes, pendant cette époque de convulsions politiques. Jérémie est intervenu très souvent. Il fallait, en effet, discerner la volonté de Dieu et chercher sa lumière dans des situations dramatiques.

Parmi tous les prophètes de son temps (Sophonie, Habakkuk, Nahum et Ezéchiel), il fut le seul à percevoir à quel point Dieu aimait son peuple, ainsi que les devoirs du peuple vis-à-vis de Dieu, dans le respect des termes de l'Alliance. Il eut un sens très aigu des différentes déviations qui existaient alors dans la manière du peuple de vivre sa foi en Yahvé.

Son message développait 2 aspects fondamentaux : quelle est la véritable manière de vivre selon Yahvé-Dieu ? Les aberrations des dirigeants de Juda ne pouvaient, selon lui, que le conduire à la catastrophe, pour n'avoir pas suivi le Seigneur dans un discernement des appels des signes des temps.

Son Livre commence par des oracles contre Juda et Jérusalem (1, 4 - 25, 13), et c'est dans cette première partie que nous trouvons le récit de la vocation du prophète, ainsi que ses doutes et états d'âme concernant sa mission, car ces oracles couvrent toute la période de l'histoire dont il fut le contemporain. Une 2ème partie de son Livre traite de la restauration d'Israêl (26,1 - 35, 19). Une 3ème partie nous raconte les persécutions prolongées qu'a subies le prophète vers la fin de sa mission et de sa vie, ainsi que son martyre (36, 1 - 45, 5). Son Livre se termine par une série d'oracles contre les nations (46,1 - 51, 64).


Notre page se situe donc dans la 1ère partie du Livre de Jérémie.


2. MESSAGE.

De la part du Seigneur Jérémie propose au peuple une lamentation sur son sort.

Cette lamentation situe le peuple et le pays dans une détresse sans limite, qui se manifeste de différentes façons et vient de tous les côtés à la fois, sans qu'il soit possible d'en sortir. D'où la question que le Seigneur semble inviter le peuple à lui poser : "aurais-tu vraiment rejeté Juda" ? Question qui conduit à un aveu sincère du péché du peuple.

Dès lors l'espérance redevient possible : Dieu est fidèle à son Nom, ainsi qu'à l'Alliance qu'il a conclue avec son peuple. On peut donc faire appel à lui, le seul vrai Dieu et maître du monde, dans la confiance, pour qu'il mette fin à cette terrible misère.


3. DECOUVERTES.

Cette lamentation, sur les conséquences et la blessure de la guerre, fait suite, dans le même chapitre, à une lamentation précédente sur la sècheresse et la famine.

Le but de ces lamentations, de genre "liturgique", est d'inviter le peuple à se repentir et à placer son espérance en Yahvé seul.

Cette lamentation est censée exprimer la crise d'une communauté en exil, "fille" d'une "épouse" infidèle à Yahvé.

Cette prière, inspirée par Dieu au prophète, traduit la compassion du Seigneur face à la destruction de Jérusalem, qui est ainsi atteinte d'une blessure mortelle. Le peuple est donc invité à s'interroger en demandant au Seigneur pourquoi il en est ainsi, à trouver la réponse dans le discernement et la reconnaissance de son péché, et à comprendre l'importance,vitale pour lui, de se tourner vers son Dieu dans la confiance.


4. PROLONGEMENT.

Jésus, selon nos Evangiles, s'est également lamenté sur Jérusalem (Matthieu, 23, 37 - 39), après l'avoir fait sur les villes du Lac de Tibériade (Matthieu,11, 20 - 24), et il a, de même, proclamé "malheureux" les Pharisiens "imperméables" à la Bonne Nouvelle du Royaume de Dieu, qu'il annonçait (Matthieu, 23, 1 - 36).

En revanche, Jésus a refusé toute lamentaition sur lui-même, et sa prière d'agonie, comme son attitude tout au long de sa passion, est l'expression d'une remise de soi, toute confiante, entre les mains de Dieu, son Père :

Mt 26:38- Alors il leur dit : " Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi. "
Mt 26:39- Étant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : " Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux. "


Mt 26:51- Et voilà qu'un des compagnons de Jésus, portant la main à son glaive, le dégaina, frappa le serviteur du Grand Prêtre et lui enleva l'oreille.
Mt 26:52- Alors Jésus lui dit : " Rengaine ton glaive ; car tous ceux qui prennent le glaive périront par le glaive.
Mt 26:53- Penses-tu donc que je ne puisse faire appel à mon Père, qui me fournirait sur-le-champ plus de douze légions d'anges ?
Mt 26:54- Comment alors s'accompliraient les Écritures d'après lesquelles il doit en être ainsi ? "


Lc 23:26- Quand ils l'emmenèrent, ils mirent la main sur un certain Simon de Cyrène qui revenait des champs, et le chargèrent de la croix pour la porter derrière Jésus.
Lc 23:27- Une grande masse du peuple le suivait, ainsi que des femmes qui se frappaient la poitrine et se lamentaient sur lui.
Lc 23:28- Mais, se retournant vers elles, Jésus dit : " Filles de Jérusalem, ne pleurez pas sur moi ! pleurez plutôt sur vous-mêmes et sur vos enfants !
Lc 23:29- Car voici venir des jours où l'on dira : Heureuses les femmes stériles, les entrailles qui n'ont pas enfanté, et les seins qui n'ont pas nourri !
Lc 23:30- Alors on se mettra à dire aux montagnes : Tombez sur nous ! et aux collines : Couvrez-nous !
Lc 23:31- Car si l'on traite ainsi le bois vert, qu'adviendra-t-il du sec ?



SEIGNEUR JESUS,
PAR TON OBEISSANCE ET TON ENGAGEMENT
JUSQU'A TA MORT SUR LA CROIX, TU NOUS INVITES
A NOUS LAISSER RECONCILIER AVEC DIEU, ET TU NOUS
FAIS DECOUVRIR A QUEL POINT TU NOUS PRENDS EN CHARGE,
EN ACCEPTANT D'ÊTRE IDENTIFIE AU PECHE,
POUR QUE NOUS DEVENIONS JUSTICE DE DIEU :
AIDE-MOI, NON SEULEMENT A ENTRER DANS LA LOGIQUE
DU DON QUE DIEU NOUS FAIT, A TRAVERS TON ENVOI
DANS TA MISSION DE SALUT, MAIS A EN MESURER
L'IMPORTANCE PRIMORDIALE POUR TOUTE MON EXISTENCE,
AINSI SAISIE PAR TOI DANS LA PUISSANCE DE TON ESPRIT,
ET FAIS QUE JE N'OUBLIE JAMAIS CETTE TRANSFORMATION
QUE TU OPERES EN MOI, POUR QUE JE SOIS VRAIMENT "FILS"
AVEC TOI, REPRODUISANT LE PLUS POSSIBLE TON IMAGE. AMEN.
Tag(s) : #TEXTE LITURGIQUE DU JOUR et son Commentaire
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :