Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DU LIVRE DE JEREMIE :

Jérémie

26.1 Au commencement du règne de Jojakim, fils de Josias, roi de Juda, cette parole fut prononcée de la part de l'Éternel, en ces mots:
26.2 Ainsi parle l'Éternel: Tiens-toi dans le parvis de la maison de l'Éternel, et dis à ceux qui de toutes les villes de Juda viennent se prosterner dans la maison de l'Éternel toutes les paroles que je t'ordonne de leur dire; n'en retranche pas un mot.
26.3 Peut-être écouteront-ils, et reviendront-ils chacun de leur mauvaise voie; alors je me repentirai du mal que j'avais pensé leur faire à cause de la méchanceté de leurs actions.
26.4 Tu leur diras: Ainsi parle l'Éternel: Si vous ne m'écoutez pas quand je vous ordonne de suivre ma loi que j'ai mise devant vous,
26.5 d'écouter les paroles de mes serviteurs, les prophètes, que je vous envoie, que je vous ai envoyés dès le matin, et que vous n'avez pas écoutés,
26.6 alors je traiterai cette maison comme Silo, et je ferai de cette ville un objet de malédiction pour toutes les nations de la terre.
26.7 Les sacrificateurs, les prophètes, et tout le peuple, entendirent Jérémie prononcer ces paroles dans la maison de l'Éternel.
26.8 Et comme Jérémie achevait de dire tout ce que l'Éternel lui avait ordonné de dire à tout le peuple, les sacrificateurs, les prophètes, et tout le peuple, se saisirent de lui, en disant: Tu mourras!
26.9 Pourquoi prophétises-tu au nom de l'Éternel, en disant: Cette maison sera comme Silo, et cette ville sera dévastée, privée d'habitants? Tout le peuple s'attroupa autour de Jérémie dans la maison de l'Éternel.

Texte Bible L. Segond


POUR RUMINER LA PAROLE :

1. SITUATION.

Jérémie a vécu à l'une des périodes les plus troublées du Proche Orient. Il fut témoin de la chute d'un grand empire et de l'apparition d'un autre. Au milieu de cette tourmente, le royaume de Juda, aux mains de rois incapables, court à sa ruine pour n'avoir pas tenu compte de ces forces extérieures insurmontables de l'histoire, et y avoir résisté.

Le ministère de Jérémie a duré 40 ans environ, de 627 à 587, et s'adressait à Juda, ainsi qu'aux nations environnantes, pendant cette époque de convulsions politiques. Jérémie est intervenu très souvent. Il fallait, en effet, discerner la volonté de Dieu et chercher sa lumière dans des situations dramatiques.

Parmi tous les prophètes de son temps (Sophonie, Habakkuk, Nahum et Ezéchiel), il fut le seul à percevoir à quel point Dieu aimait son peuple, ainsi que les devoirs du peuple vis-à-vis de Dieu, dans le respect des termes de l'Alliance. Il eut un sens très aigu des différentes déviations qui existaient alors dans la manière du peuple de vivre sa foi en Yahvé.

Son message développait 2 aspects fondamentaux : quelle est la véritable manière de vivre selon Yahvé-Dieu ? Les aberrations des dirigeants de Juda ne pouvaient, selon lui, que le conduire à la catastrophe, pour n'avoir pas suivi le Seigneur dans un discernement des appels des signes des temps.

Son Livre commence par des oracles contre Juda et Jérusalem (1, 4 - 25, 13), et c'est dans cette première partie que nous trouvons le récit de la vocation du prophète, ainsi que ses doutes et états d'âme concernant sa mission, car ces oracles couvrent toute la période de l'histoire dont il fut le contemporain. Une 2ème partie de son Livre traite de la restauration d'Israêl (26,1 - 35, 19). Une 3ème partie nous raconte les persécutions prolongées qu'a subies le prophète vers la fin de sa mission et de sa vie, ainsi que son martyre (36, 1 - 45, 5). Son Livre se termine par une série d'oracles contre les nations (46,1 - 51, 64).


Notre page se situe donc dans la 2ème partie du Livre de Jérémie.


2. MESSAGE.

Ce début du chapitre 26 du Livre de Jérémie ne peut vraiment se lire indépendamment de la suite de ce récit qui se prolonge jusqau'au terme de ce même chapitre.

Jérémie reçoit donc l'ordre formel du Seigneur de prononcer des paroles de jugement sur le Temple de Jérusalem, devant le plus large public possible, et ce, dans l'enceinte même du Temple.

Que doit-il ainsi annoncer sinon que le peuple refuse d'écouter Dieu et les prophètes qu'il envoie, et qu'en conséquence le Temple, qui, de ce fait, n'a plus de raison d'être, sera détruit comme le fut autrefois le sanctuaire de Silo.

Paroles inadmissibles pour les auditeurs du prophète, et qui conduisent à la réaction brutale des prêtres et des prophètes de cour qui se saisissent de Jérémie, lui font part de leur intention de le faire mourir et le traînent devant les magistrats en vue d'obtenir sa condamnation.


3. DECOUVERTES.

Ce passage raconte le même événement que le texte de Jérémie, 7, 1 - 8, 4, dans lequel le prophète déclare que le Temple ne saurait constituer un lieu de protection absolue pour tous ceux qui le fréquentent, avant d'annoncer de la même façon la fin du Temple et sa destruction. On date cet épisode de l'an 609.

Dans le passage parallèle du chapitre 7, le discours de Jérémie est bien plus développé qu'ici, en ce chapitre 26, bien qu'il ne nous y soit pas raconté la réaction agressive et menaçante qui s'ensuivit à l'encontre de Jérémie.

Cette relecture, en ce chapitre 26, de ce discours du prophète sur le Temple peut également se percevoir comme un second récit de la vocation de Jérémie, dont le discours, bien que violemment contesté par ceux qui cherchent à le faire mourir, va être accepté par les magistrats et d'autres membres du peuple rassemblé.

Ce chapitre 26 se divise en trois parties : - 26, 1 - 16 : oracle du prophète et sa mise en jugement, - 26, 17 - 23 : intervention des anciens en faveur du prophète, - 26, 24 : libération de Jérémie.

A noter qu'au verset 3 Jérémie reçoit l'ordre de ne rien retancher des paroles que Yahvé lui demande de proclamer. Moïse avait reçu un ordre semblable en Deutéronome, 4, 2 et 13, 1.

Remarquons qu'avec ce chaputre 26 commence une nouvelle partie du Livre de Jérémie, dont le message ne s'adresse plus désormais dans l'espoir que le peuple l'écoutera, se convertira et évitera l'exil proche, mais prend acte de l'absence de conversion du peuple, qui le conduit à l'épreuve de l'exil, mais dans le but de le préparer à survivre en mettant son avenir avec confiance entre les mains du Seigneur son Dieu.


4. PROLONGEMENT.

Les Evangiles nous montrent Jésus prenant position contre le Temple, qu'il purifie de ses activités de type commercial, dont il annonce également la ruine, ce qui conduira à ce qu'on l'accuse à son procès d'avoir parlé contre le Lieu Saint :
Jean

2.13 La Pâque des Juifs était proche, et Jésus monta à Jérusalem.
2.14 Il trouva dans le temple les vendeurs de boeufs, de brebis et de pigeons, et les changeurs assis.
2.15 Ayant fait un fouet avec des cordes, il les chassa tous du temple, ainsi que les brebis et les boeufs; il dispersa la monnaie des changeurs, et renversa les tables;
2.16 et il dit aux vendeurs de pigeons: Otez cela d'ici, ne faites pas de la maison de mon Père une maison de trafic.
2.17 Ses disciples se souvinrent qu'il est écrit: Le zèle de ta maison me dévore.
2.18 Les Juifs, prenant la parole, lui dirent: Quel miracle nous montres-tu, pour agir de la sorte?
2.19 Jésus leur répondit: Détruisez ce temple, et en trois jours je le relèverai.
2.20 Les Juifs dirent: Il a fallu quarante-six ans pour bâtir ce temple, et toi, en trois jours tu le relèveras!
2.21 Mais il parlait du temple de son corps.
2.22 C'est pourquoi, lorsqu'il fut ressuscité des morts, ses disciples se souvinrent qu'il avait dit cela, et ils crurent à l'Écriture et à la parole que Jésus avait dite.


Matthieu

24.1 Comme Jésus s'en allait, au sortir du temple, ses disciples s'approchèrent pour lui en faire remarquer les constructions.
24.2 Mais il leur dit: Voyez-vous tout cela? Je vous le dis en vérité, il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée.
24.3 Il s'assit sur la montagne des oliviers. Et les disciples vinrent en particulier lui faire cette question: Dis-nous, quand cela arrivera-t-il, et quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde?
24.4 Jésus leur répondit: Prenez garde que personne ne vous séduise.

Matthieu

26.59 Les principaux sacrificateurs et tout le sanhédrin cherchaient quelque faux témoignage contre Jésus, suffisant pour le faire mourir.
26.60 Mais ils n'en trouvèrent point, quoique plusieurs faux témoins se fussent présentés. Enfin, il en vint deux, qui dirent:
26.61 Celui-ci a dit: Je puis détruire le temple de Dieu, et le rebâtir en trois jours.
26.62 Le souverain sacrificateur se leva, et lui dit: Ne réponds-tu rien? Qu'est-ce que ces hommes déposent contre toi?
26.63 Jésus garda le silence. Et le souverain sacrificateur, prenant la parole, lui dit: Je t'adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu.
26.64 Jésus lui répondit: Tu l'as dit. De plus, je vous le déclare, vous verrez désormais le Fils de l'homme assis à la droite de la puissance de Dieu, et venant sur les nuées du ciel.
26.65 Alors le souverain sacrificateur déchira ses vêtements, disant: Il a blasphémé! Qu'avons-nous encore besoin de témoins? Voici, vous venez d'entendre son blasphème. Que vous en semble?
26.66 Ils répondirent: Il mérite la mort.

Mais, indépendamment de ces remarques directes contre l'édifice du Temple, Jésus est allé plus loin encore dans son annonce que la fin du Temple et de son culte était bel et bien arrivée avec sa mission définitive d'annonce et d'accomplissement du salut de Dieu, ce que constate également Paul dans son message à plusieurs reprises :

Jean

4.19 Seigneur, lui dit la femme, je vois que tu es prophète.
4.20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem.
4.21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l'heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.
4.22 Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.
4.23 Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
4.24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.

1 Corinthiens

6.14 Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi par sa puissance.
6.15 Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres de Christ? Prendrai-je donc les membres de Christ, pour en faire les membres d'une prostituée?
6.16 Loin de là! Ne savez-vous pas que celui qui s'attache à la prostituée est un seul corps avec elle? Car, est-il dit, les deux deviendront une seule chair.
6.17 Mais celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.
6.18 Fuyez l'impudicité. Quelque autre péché qu'un homme commette, ce péché est hors du corps; mais celui qui se livre à l'impudicité pèche contre son propre corps.
6.19 Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes?
6.20 Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu.

Romains

12.1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.
12.2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.



Seigneur Jésus,
depuis ta venue, ta mort et ta résurrection,
tu es avec nous, tu demeures en nous et nous demeurons en toi,
et donc, ainsi par toi, dans l'Esprit Saint, nous sommes chez le Père :
aprends-moi à vivre sans cesse
de ce que tu me donnes et me partages de ta vie,
et que ce don reçu de toi s'exprime dans une imitation toujours plus réelle de tes gestes et paroles. AMEN.
Tag(s) : #TEXTE LITURGIQUE DU JOUR et son Commentaire

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :